HYPERSENSIBLE, UN ATOUT MAJEUR ?

Voici peut être l’article le plus profond et personnel que je n’ai jamais écrit sur unfinités. Il est destiné à l’hypersensible qui sommeille en chacun.e de nous.

Just in time avant février pour des vœux spéciaux. Il n’en fallait pas moins pour cette nouvelle ère que nous sommes tous en train de vivre, en même temps et de la même façon. Nous n’avons jamais été aussi humbles et authentiques.

La période est propice aux éclosions de l’intérieur. Je suis sur la voie de ce processus et je ne pense pas être la seule au regard de ce que j’observe sur les réseaux sociaux et sur les réseaux réels.

Si vous vous reconnaissez dans cet état de renaissance, assurez-vous de bien lire cet article jusqu’au bout. Promis, ça ne sera pas trop long.

LA QUESTION

Qui croit à la relation psycho émotionnelle des manifestations du corps par ici ? Le monde est divisé en deux parties à ce sujet : ceux qui y croient (même de loin, même un petit peu, même en partie) et ceux qui n’y croient pas. Pour ma part, il me semble impensable d’imaginer qu’aucun lien directionnel n’existe entre l’esprit et le vaisseau qui le transporte.

Je suis donc adepte et encore plus dernièrement. Si vous avez suivi mes aventures sur les réseaux sociaux vous savez que je me suis bloquée les cervicales début octobre. Et bien 4 mois après, je pense avoir mis à jour les causes émotionnelles de ce blocage ! Et évidemment  le psycho émotionnelle y est pour beaucoup. Un burn out qui a progressivement commencé à s’installer il y a plus de dix ans et que je refusais d’écouter. Jusqu’à ce que les chocs émotionnels liès à la perte d’êtres chers viennent mettre en lumière l’essentiel, tellement fort qu’il n’est pas possible cette fois de détourner le regard, de faire mine de ne rien voir, de ne rien entendre.

NOS AVEUX

Mettons tous bas nos masques. Moi la première. Je suis une hypersensible ! Ça me fait drôle de dire ça. Jusqu’à présent j’ai toujours eu le sentiment que si je me l’avouais, il faudrait aussitôt l’avouer aux autres. Et ça me paralysait ! Je pense que nous sommes nombreux.ses à l’être, en cachette. Par peur d’être jugé.e.s comme étant faibles, la même où on a en nous un pouvoir inestimable. N’en doutons pas.

Je pars de toutes façons du principe que chacun.e d’entre nous est hypersensible. Il y en a juste qui ont une « carapace » plus épaisse sur le chemin vers leur sensibilité.

Ceux qui ont la « carapace » plus fine vivent sur leur sensibilité. Et c’est une leçon à retenir, même pour les « carapaces » épaisses. Effectivement, il faut l’entretenir, la nourrir cette « carapace ». Seule l’alimentation de ce caractère l’hypersensible stabilise la carapace. Et l’alimenter passe forcément par écouter ses besoins et prendre soin d’elle en profondeur.

En tout état de cause, en ce qui me concerne, ma carapace est finalement moins épaisse que ce que je pensais. Je me rends compte que je termine le deuil de mon ancien moi. Je suis donc en train de renaître de mes cendres, tel le Phoenix 🙂

LA RENAISSANCE

Pour cette année de renaissance, peut être plus que les autres, je pense qu’il est important de mettre des mots sur les maux. C’est pourquoi j’ai décidé de parler de libération psycho émotionnelle (LPE) sur mes feeds de réseaux sociaux, que je vous invite à suivre.

Une expérience peut en aider une autre et si je peux aider, ne serait ce qu’un peu, j’en serais ravie. J’ai pu constater que nos amis les mots peuvent mettre du baume au corps, alors profitons en, ensemble.

Je souhaite qu’on arrive individuellement à se concentrer sur cette énergie en nous pour prendre soin des autres, pour prendre soin de mère nature qui est aussi mère de toutes ces connections et toutes ces énergies autour de nous et en nous. Le moins qu’on puisse faire c’est déjà d’avoir de la gratitude. Alors gratitude à elle. Gratitude aussi :

  • aux parents, gratitude d’avoir fait de nous qui nous sommes et que nous essayons parfois de dissimuler pour plaire aux yeux de la société. Il n’y a pas de honte à être qui on est, a avoir eu le vécu qui est le sien.
  • aux familles proches et bienveillantes.
  • aux ami.e.s, parfois bien plus que des ami.e.s, ils sont une chance ! Les miens se reconnaitrons. Mais de façon général si tu es là, c’est que nous avons un petit bout de chemin à faire ensemble, en toute bienveillance et authenticité.

En cette année de renaissance je vous souhaite à toutes et à tous un périple lumineux, en parfaite conscience avec vous, vos émotions, votre enfant intérieur et vos frères et sœurs êtres vivants.

Stay tuned, rise & spread !

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.