HYPER CONSOMMATION : L’OBSOLÈTE NOUS GUETTE

De nos jours il est facile de se lasser des choses, voire même des gens. Tout est facilement jetable et remplaçable, « obsolète » (se dit de ce qui est ancien, vieillissant, passé de mode, qui n’a plus lieu, plus cours, qui n’est plus utilisé. Antonyme : actuel, moderne).

Si tu es de la génération 80’s ou avant, peut-être que tu vois ce que je veux dire. Si tu es de la génération 90 et plus cet article annonce ce que tu ressentiras peut-être dans quelques années. C’est un fait, aussi sûr que chaque génération vit cette sensation de nostalgie et de recherche des bases solides du old school… Les bases de la base, de la base. Attention lol, cet article n’est absolument pas en rapport avec une quelconque crise ou revendication en lien avec l’âge. Non, il s’agit plutôt d’une crise d’ère où l’air est difficilement respirable tant l’aveuglement est grand.
L’humanité est elle en passe d’être obsolète ?

old school


QUAND L’HYPER CONSOMMATION FAIT MUTER L’HOMME

Séquence nostalgie. Tu te rappelles que le monde était peuplé de sentimentaux engagés avec des idéaux et des valeurs… respectueuses disons. Tout n’était question que de symboles, d’anthologies, de mythes et de collectors. En ce temps on consommait avec respect. On achetait quand on avait besoin – et par besoin j’entends « besoin » (exigence née d’un sentiment de manque, de privation de quelque chose qui est nécessaire à la vie organique). Et même s’il n’était pas organique, l’achat était réfléchi, utile, responsable et symboliquement jouissif. Le vogue des pièces vintages, des brocantes, des marchés aux puces en témoignent aujourd’hui : Game boy, sac chanel, balladeur, sneakers… Tellement cultes que même destroy tu les gardes religieusement… Bref, un art de vivre et de consommer. Et bien, aujourd’hui, tout ça c’est obsolète !

De nos jours la grande mode c’est de [se] consommer (consumer ?). Renouveler, acheter, changer coûte que coûte… Comme pour se donner du pouvoir. Difficile de resister, c’est une affaire irraisonnée et nous sommes tous concernés. C’est une pulsion, une urgence non vitale, créée de toute pièce mais elle est là ! Que s’est il passé les gars ? Qui nous a mis dans la tête la vérité suivante : J’achète donc je suis » ? Qu’est devenu le très cher « Je pense donc je suis » ? Il n’en reste que Des cartes, vieilles reliques vintages cachées sous des montagnes instables debordant de double voire triple exemplaire et de versions anterieures démodées.

hyper consommation : quand l'obsolète nous guette

Sommes nous conscients que l’hyper consommation (phénomène qui correspond à une consommation extrême, c’est-à-dire au fait d’acheter des objets périssables en quantité excessive à tel point que ces objets sont inutiles) a été inceptionisée en nous pour provoquer de douteuses réactions émotionnelles en chaîne ? Oui, nous sommes programmables et programmés, plutôt dociles même. Et comment faire autrement ? Tout est conçu pour ne pas durer et nous pousser à racheter encore et encore à coups de techniques de publicité et de vente qui ont parfois un impact surréaliste. Rappelle toi les black fridays !

Avec les repères d’une 80’s je trouve que, poussée à l’extrême, la conso se/nous transforme et nous fait perdre de vu l’essentiel. Comme si on ne pouvait plus vivre que de derniers cris. Un peu de fourvoiement la dessous, non ? Peut-on encore garder un peu de clairvoyance sur ce qu’on reproduit, sur ce qu’on transmet aux nouvelles générations ?

Je ne juge pas les comportements car nous sommes tous inscrits dans cette réalité subjective. Surtout que pour ma part, j’ai été « influenceuse » en quelques sortes et à vrai dire je le suis encore mais l’évolution est dans le but pas dans le style. Dans quel but voulons nous vraiment nous influencer ? Tu me suis ?


LE SURHOMME PEUT PLUS QUE L’HOMME

Zarathoustra a peut être raison – il est temps que le surhomme prenne la place de l’Homme. Alors voici comment moi je veux vous influencer désormais : Il y a une réflexion à porter sur tous les sujets.

Il ne s’agit pas de remonter le temps ni de changer le monde aujourd’hui et on ne vas pas arrêter l’évolution de la société, c’est certain. Mais on peut en tracer de nouveaux pas, chacun à son niveau.

Ici on parle d’hyper consommation, l’un des principaux maux de la société d’aujourd’hui qui a un réel impact sur l’humain. Retrouve ton libre arbitre car ce phénomène, cette hyper consommation, dépossède vraiment l’homme de sa liberté de penser. Elle dénature nos besoins fondamentaux aux bénéfices de besoins futiles et inutiles.

90"s

Alors, si ca ne te ressemble pas mais que tu achètes quand même parce que c’est tendance, soufflé de tous les côtés et que partout ca se fait : Interroge ta personnalité et ta volonté pour resituer les choses par rapport à ta propre identité.

Oui l’achat en soi est une boucle qui se ferme dans le fonctionnement de la société telle que nous la connaissons mais on nous dicte un peu trop facilement quoi penser, quoi porter, quoi acheter et même le rythme auquel acheter. Par exemple, qui n’a pas en tête le délai au bout duquel il faut se trouver un nouveau téléphone avant qu’il ne rende l’âme ou changer sa voiture pour ne pas perdre trop en cote ? Ce sont des vérités absolues dans nos existences à tous. Ce à quoi il faut être attentifs, d’après moi, c’est qu’avant d’être un/une client(e) nous sommes des individus. Ces choses matérielles ne doivent en aucun cas relayer les relations humaines au second plan.

L’idée de ce shooting original by Lionel BOUFFIER, m’a inspiré cet article et je suis vraiment fière de vous le présenter ici… un artiste visionnaire… plus qu’il ne le croit !
« vintage ou pas, sans l’obsolescence programmée oú en serait-on ? » Peut-être prendrions nous plus de temps pour comprendre d’oú nous venons et rediriger la barque. L’histoire est la notre. Essayons de retrouver le nord. Laisse pas traîner ton âme si tu veux pas qu’elle glisse 😉

look années 90

90's style

Stay tuned, rise & spread !

3 thoughts on “HYPER CONSOMMATION : L’OBSOLÈTE NOUS GUETTE

  1. merci 🙏🏻 pour cette réflexion que je partage
    et les photos encore une fois sont magnifiques
    un style et une force !
    bravo à vous deux 😉

Commentez

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.